Michael Moorcock – C’est ce que les gens voulaient, en fait

39a784d8c42472556a67729e6bf675b5

Vous aviez un genre de méthode pour écrire un roman en trois jours, non ?
Ah oui, je pouvais faire ça, oui. Trois jours, c’était économiquement ce que je pouvais consacrer à écrire un roman. Donc j’ai inventé une méthode qui déclinait le bon vieux introduction-développement-conclusion, avec un peu plus de précisions, et il fallait un peu d’action toutes les quatre pages, quelque chose qui relance l’intrigue, c’est ce que les gens voulaient en fait.

Michael Moorcock – Interview sur vice.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :