Quelques archétypes à glisser entre histoire et personnages

Tom Gauld – epic tales characters

Il y a, parait il, des types d’histoire. De 36 à 200 000 selon les sources,  autant de trames sur lesquelles broder pour raconter sa propre histoire.

Mais un roman ne se limite pas à sa trame. Pour le faire vivre, il faut aussi des personnages. Et les personnages aussi ont leurs archétypes. Que serait la science fiction des années 50 sans le héros musclé, accompagné du savant lunaire et de sa fille ? Que deviendrait le Pulp sans un clone d’Indiana Jones et une blonde pulpeuse ?

Une idée n’a aucune valeur sans personnages crédibles pour l’animer; une intrigue sans personnages ressemble à un terrain de tennis sans joueurs. Daffy Duck est dans les histoires de Buck Rogers ce que John McEnroe était au tennis. Un Personnage. C’est à dire la clé, le tambour, le fifre. Vous pouvez oublier l’intrigue.

Chuck Jones

Bien sur, tous les archétypes ne se valent pas et certains sont même usés jusqu’à la corde. Pour surprendre le lecteur, il va falloir en trouver d’autres. Beaucoup d’autres…

La foire aux archétypes

C’est ce que propose le site TV tropes : des centaines de figures de personnages, classés par genre. Vous voulez  un détective  ? Il y en a.
Vous avez besoin d’un idéaliste ? Il y en a aussi.

Et que diriez vous d’agrementer votre histoire avec un dandy ou un mauvais perdant ?

A ce stade, ce ne sont pas encore des personnages. A peine des formes qu’il va falloir habiller pour qu’elles prennent vie. Mais c’est tout l’intérêt de ces archétypes de servir d’articulation entre l’histoire et les personnages. Ecrire une histoire d’amour dont l’un des protagoniste est un dany ne donnera pas le même résultat que la même histoire, vécue par un mauvais perdant.
Même si les archétypes n’ont encore ni caractère ni  physique, ils influencent déjà en profondeur le cours de l’histoire.

Et pour finir sur TV tropes :

Ce site est une vraie mine d’idées à reprendre ou à combiner :
des éléments de narration
des intrigues
des morceaux de dialogue
des personnages récurrents
des éléments de caracterisation
un générateur d’histoires

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :